A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - R - S - T - U - V - W - Y - Z

FORUM

AVERTISSEMENT

Amis lecteurs
Je ne fais ce Blog que pour vous faire decouvrir les tresors du Judaisme
Aussi malgre le soin que j'apporte pour mettre le nom de l'auteur et la reference des illustrations sur tous ces textes , il se pourrait que ce soit insuffisant
Je prie donc les auteurs de me le faire savoir et le cas echeant j'enleverais immediatement tous leurs textes
Mon but etant de les faire connaitre uniquement pour la gloire de leurs Auteurs

Quand le foetus sait


.  





                                               Avant la naissance
                                               Quand le foetus sait


Pour nos maîtres, le foetus n’est pas qu’un simple organisme vivant en développement, c’est un livre qui connaît déjà toute la Tora. Il est vrai que la forme foetale évoque ce livre entrouvert. Mais venir au monde c’est oublier ce savoir, et seule l’étude intense permettra l’engendrement d’un savoir renouvelé : le ‘hidouch.

 Le foetus : un livre dans le ventre maternel.



Talmud de Babylone traité Nida 30 b


« Une lampe brûle au-dessus de la tête [de l’embryon], et il contemple le monde d’une extrémité à l’autre, comme il est dit (Job 29,3) : ‘Quand sa lampe brillait sur ma tête et que sa lumière me guidait dans les ténèbres.’ […] Il n’est pas de séjour plus heureux pour l’homme, comme il est dit (Ibid.2) : ‘Que ne puis-je être comme aux mois du passé, aux jours où Dieu me gardait.’ Quelle est la période qui se compte en mois et non en années, c’est la grossesse. Toute la Tora est enseignée à l’embryon, comme il est dit : ‘Il m’instruisait alors et me disait, que ton coeur retienne mes paroles et tu vivras.[…] Dès que l’enfant vient au monde un ange s’approche de lui et lui donne un coup sur la bouche, ce qui lui fait oublier la Tora toute entière, comme il est dit (Genèse 4,7) ‘Le péché est tapi sur le seuil etc.’ »


Pour Haim Harboun 

La torah exprime aussi le thème de l’inconscient dans plusieurs textes du Midrache et même du Pentateuque.

A propos de la création de la femme, la genèse précise que l’Eternel plongea l’homme dans un profond sommeil et lui retira une côte, dont il se servit pour créer la femme. N’est-ce pas là la plus belle leçon de psychologie moderne ? Le profond sommeil est le symbole de l’inconscient. Pour créer la femme du couple parfait, il faut l’intrication, symbolisée dans l’image de la genèse par la côte de l’homme. C’est pourquoi ce couple-là a été déposé au paradis parce qu’il constituait le couple idéal, paradisiaque au sens propre du mot.


Un autre Midrache raconte, que lorsque le fœtus est dans la matrice, un ange arrive et lui allume une bougie qu’il dépose sur sa tête et lui enseigne toute la torah. Neuf mois après, le fœtus doit naître, mais auparavant, l’ange revient, lui donne un coup sur la bouche et lui fait oublier toute la torah ». L’enfant vient au monde et ne se rappelle plus de rien.


Ce Midrache soulève une question évidente. Si le fœtus doit tout oublier, pourquoi l’ange se donne-t-il tant de mal pour lui enseigner toute la torah ? La réponse à cette question nous est fournie par la psychologie moderne qui apporte un éclairage nouveau sur certains textes du Midrache difficilement compréhensibles. 


En fait, il s’agit de la structure mentale, de l’évolution affective de l’enfant. La construction affective de l’enfant. La construction affective au stade fœtal est perceptible, mesurable, observable, c’est ce que le Midrache veut dire que l’ange lui enseigne toute la torah, mais après la naissance, les éléments affectifs fixés au stade fœtal sont rejetés dans l’inconscient ; ce qui correspond à l’oubli de la torah. Le comportement humain est déterminé par l’inconscient, mais l’homme a le pouvoir d’occulter les véritables motivations de sa conduite. Un père, ou une mère, se comportent avec leurs enfants en fonction de ce qu’ils sont eux-mêmes, autrement dit, de leur propre construction affective.


Source : haim.harboun - akadem

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Très intéressant. Je me pose la question suivante que disent les autres religions?

Benoit MONTET a dit…

Finalement toutes les religions disent la même chose et l'avortement est banalisé? Le monde a-t-il perdu le sense de la sagesse?

Enregistrer un commentaire